Site officiel de l’office de tourisme de Barjac

- Découvrir -

Le Gard

Le Gard provençal est le lien entre la Provence qu'il rencontre à l'Est en suivant la Vallée du Rhône et les Cévennes qui le borde à l'Ouest. Le Gard Provençal s'étend en Languedoc juste à la porte de la Provence. Il suffit de passer le pont en Avignon pour le découvrir sur la rive droite du Rhône. C'est une région très variée, découpée en petits pays possédant chacun un caractère particulier, une région qui a la lumière et la beauté de la Provence et dont la diversité et la beauté étonnent.

Un patrimoine naturel exceptionnel

Partout la nature est là, très présente dans cette région du Gard. Il y a le Rhône, fleuve roi, qui la traverse, longue route aux eaux tumultueuses bordée de rives boisées et aux îles cachées.

Il y a au coeur de la région, les collines où se bousculent les odeurs du thym, de la sariette et du romarin et qui au printemps cachent l'aridité de leurs rochers, sous les éclatantes couleurs des ajoncs épineux d'un jaune vibrant, des cystes aux pétales roses de soie froissée accompagnés de toute une multitude de fleurs aux couleurs variées.
Il y a les deux rivières la Tave et la Cèze où l'on peut se livrer à toutes les joies de l'eau et dont les berges renferment une faune et une flore très méditerranéenne.

Il y a dans cette nature jardinée ou très sauvage trois sites naturels exceptionnels qu'il faut découvrir: Les Concluses à Lussan, les Cascades du Sautadet à la Roque sur Cèze, les gorges de la Cèze entre Saint André de Roquepertuis et Tharaux.

Villages environnants

Si tous les villages du Gard Provençal sont restés très représentatifs du Sud de la France, ils ont des charmes différents apportés par leur situation particulière et les paysages qui les entourent. Chaque espace géographique a créé un petit pays. Certains s'étalent dans la plaine tandis que d'autres s'accrochent à de petites collines. Autour des villes pleines de lumière, ils sont avec elles l'âme de ces lieux.
En allant d'un "pays" à l'autre par des itinéraires prévus où en les découvrant au hasard des circuits, on est fasciné par la lumière, la beauté des paysages, la douceur des villages et le charme des villes.

Une région riche en histoire

Le Gard Provençal est une terre où l'histoire se retrouve à chaque pas. La vallée du Rhône a toujours été un lieu de passage et les terres intérieures ont vu la lutte des catholiques et des camisards. Partout se trouvent les traces des hommes qui occupèrent ces lieux dès la préhistoire. Différentes civilisations ont marqué leur passage mais les vestiges les plus importants datent de l'époque romaine. Il y a bien sûr, cet immense monument qu'est le Pont du Gard, patrimoine mondial, mais d'autres endroits portent la marque des romains comme l'oppidum au village de Gaujac et le Camp de César à Laudun.

L'époque médiévale a laissé son empreinte dans deux sites, le vieux village de Saint Victor la Coste avec le château-fort "le Castellas" qui le domine du haut de sa colline et face à la Provence le château de Gicon en voie de restauration. Plusieurs ponts datent de cette époque dont le plus important est le Pont du Saint Esprit qui enjambe le Rhône.

Le Fort Saint André à Villeneuve les Avignon est un bel exemple d'architecture défensive. Deux très belles chartreuses, celle du Val de Bénédiction à Villeneuve les Avignon et celle de Valbonne à Saint Paulet de Caisson par leur ampleur et leur beauté témoignent de la ferveur chrétienne ainsi que la chapelle romane de Tresques, l'église de Roquemaure et le site de la Sainte Baume à Lirac, lieu de pèlerinage. On peut admirer le château de Lascours à Laudun qui est le seul exemple de château avec des douves de la région et à Bagnols sur Cèze l'harmonie de la place Mallet avec ses arcades et ses hôtels particuliers.

La mémoire rurale se lit dans l'architecture des villages comme à Vénéjan avec le point d'orgue de son moulin. Partout l'oeil est attiré par de petits monuments qui sont de pures merveilles comme les lavoirs, de nombreuses chapelles romanes, des ponts en pierres, des fontaines, des places ornées de platanes, des porches, des fenêtres renaissances, des remparts, de vieilles ruelles. Toute une découverte à faire.

Les musées

Très peu de régions possèdent, en musées, les richesses du Gard Provençal. Quatre musées sont dédiés à la peinture et à la sculpture, un autre à l'archéologie et un qui présente la poterie méditerranéenne. Les cinq premiers sont sous la direction d'un conservateur départemental. L'originalité gardoise, selon le conservateur, consiste en la gestion de collections de statuts différents. Quatre sont municipales et une départementale. Toutes offrent des découvertes importantes.

Le musée Albert André, à Bagnols sur Cèze, présente la peinture moderne et contemporaine (Matisse, Renoir, Bonnard...). Toujours à Bagnols sur Cèze, le musée Léon Alègre est consacré à l'archéologie. A Villeneuve-lès-Avignon, dans le magnifique écrin d'une livrée cardinalice, le musée Pierre de Luxembourg abrite un panorama de la peinture provençale des XVIe et XVIIe siècles et deux chefs-d'oeuvre Le Couronnement de la Vierge du XVe siècle et une Vierge en ivoire, début du XIVe siècle.

Dans la belle Maison des Chevaliers, à Pont-Saint-Esprit, est installé le musée d'art sacré du Gard qui propose une approche culturelle du sentiment religieux de l'Occident chrétien. Dans la même ville, le musée Paul Raymond, regroupe des collections municipales et présente une exposition de Benn.

Le village de Saint-Quentin-la-Poterie, comme son nom l'indique, a une longue tradition liée à la terre et à sa transformation. Il abrite le Musée de la poterie méditerranéenne qui présente une belle collection des deux rives de la Méditerranée.

Les villages du Gard